Circuit en 4x4, Durée 12 jours,

Les cités historiques caravanières : Aoudaghost, Koumbi Saleh, & Oualata

Découvrez les cités historiques caravanières : Aoudaghost, Koumbi Saleh & Oualata,  visitez les chantiers de fouilles de la cité historique caravanière d’Aoudaghost (du VIIIe au XIVe siècle), fondée par les nomades. Sur ce site, découvrez des vestiges de l’époque médiévale, la mosquée la plus ancienne du pays, restaurée, et une grande métropole, au nord de la ville. A proximité, remarquez de nombreuses peintures rupestres, nichées dans un abri rocheux de la falaise (en particulier, ses chars tirés par des chevaux, ses girafes et ses inscriptions arabes).

L’itinéraire :

Arrivée à Nouakchott
Arrivée à Nouakchott. Accueil à l’aéroport, transfert à l’hôtel et nuitée.

Nouakchott – Boutilimitte – Sangrava
Départ vers le ville de Boutilimitte dominée par son fort, vestige de l’époque coloniale. C’est la ville de Cheikh Sidiya, fondateur de la bibliothèque, savant reconnu de Tombouctou au Mali, et de Mokthar Ould Daddah, père de l’indépendance de la Mauritanie, on traverse de grand erg du Trarza, Boutilumitte, Aleg, et son immense lac asséché, les villages de Makta-lihjar, Sangrava,
Bivouac à la belle étoile ou sous tente nomade.

Oasis Guerou – Kiffa – Tamchakett
Continuation par le route de l’espoir traverse des bourgs, où se sont sédentarisés les nomades, Echerame.., d ‘où l’on peut rejoindre les oasis de Douk, guerou, et a environ de 600 Km, Kiffa le chef-lieu de la région de l’assaba, d’ici, on peut se rendre sur les ruines de l’ancienne ville caravanière Aoudaghost,.
Bivouac à la belle étoile ou sous tente nomade.

Tamchakett – Aoudaghost
Départ par la piste jusqu’à la ville de Tamchakett a été fondée en 1927 c’est la capitale de la région d’Afella.
Tammishket est située à une distance de cent trente kilomètres au nord-ouest de la ville d’ Aioun el-Atrous, la capitale du Houd Elgharbi.
Aoudaghost:
Après Tamchakett, nous nous dirigeons vers la cité archéologique d’Audagost, située dans la région des « Rkiz », à 45 km au nord-est de la ville de Tamchaket.
Des fouilles archéologiques ont permis d’identifier la ville d’Aoudaghost, car c’était un centre pour les caravanes commerciales venant du nord et se dirigeant vers le sud et celles venant de l’est ou de l’ouest.
Le site archéologique remonte au VIIIe siècle, jusqu’à l’arrivée de « l’État almoravide », qui a pris Aoudaghost comme capitale temporaire.
Les fouilles ont montré le développement de l’architecture et de la vie humaine, ce qui a permis la découverte de choses très importantes dans le commerce et l’industrie de l’or.
Bivouac à la belle étoile ou sous tente nomade.

Tamchakett – Aioun el-Atrous
vous rejoindrez la « Route de l’Espoir » au 800 km de Nouakchott, Aioun el-Atrous est située dans une immense cuvette du hodh qu’entourent les falaises de l’assaba, du Tagant, de Tichit et de Oualata , des rochers sculptes par le vent de la falaise de l’affolé valent le détour.
Bivouac à la belle étoile ou sous tente nomade.

Timbedgha – Koumbi Saleh:
Nous continuons vers Tambagh, où nous atteignons les ruines de Kombi Saleh, qui sont situées à 60 km au sud.
Il remonte au 3ème siècle lorsque les tribus païennes Mandia contrôlaient les routes commerciales des caravanes entre Kembe Salih, Audaghest et Tombouctou.
L’Islam:
L’Islam est entré dans la ville de « Kimbi Saleh » au XIe siècle après l’arrivée des Almoravides dans la région désertique de l’Afrique de l’Ouest.
L’histoire de l’influence de la ville a commencé lorsque l’empire du Ghana en a fait sa capitale politique. La ville a connu l’apogée de sa prospérité et était vraiment une superpuissance dominante dans la région, avec une population d’environ 30 000 habitants, elle est devenue la plus grande ville du continent africain pendant plusieurs siècles.
La disparition de la ville:
Au XVe siècle, la ville de « Kimbi Salih » commença à perdre de son importance en raison des années successives de sécheresse et du départ des habitants de « Kimbi Salih » jusqu’à ce qu’elle devienne plus tard une ville décolorée et déserte.
Les premières fouilles:
«Le paléontologue français Bonnier de Maizière a mené des fouilles approfondies en 1914, suivies d’autres expéditions qui ont eu lieu en 1939 et 1950, et ces fouilles ont révélé les ruines de la ville islamique et son architecture unique.»
Bivouac à la belle étoile ou sous tente nomade.

Oualata
Construite au VIIe siècle Oualata constituent une étape importante sur la route des caravanes.
Sa jolie oasis abrite de friches maisons aux couleurs pastel, les portes arborent les dessins géométriques harmonieux
Oualata est classée patrimoine mondial de l’Unesco.
Logement dans une auberge.

Retour vers Nouakchott
en direction de la route de l’Espoir ,1000 Km qui vous fera traverser les villes de Aleg, Boutilimit… et plusieurs village des nomades
Bivouac avec thé à la belle étoile ou sous tente nomade

Nouakchott
et en suite Nouakchott le capitale de la Mauritanie visite du marché aux couleurs vives, coucher de soleil sur la plage où s’activent les artisans pêcheurs.
Dîner en ville. et transfert à l’aéroport.

Pour demander des renseignements, les réservations & les prix : Contactez-nous

Aoudaghost, Koumbi Saleh, & Oualata

* Le prix comprend:

  • Accueil et transfert à l’aéroport
    Logement
  • Pension complète
  • Matériel de camping ( Tente nomade.)
  • Transport en Véhicules 4×4
  • Carburants du 4×4
  • Accompagnateur
  • Cuisinier
  • les entrées aux sites et musées et bibliothèques.

 * Non Compris dans le prix:

  • Vole et frais
  • les frais de Visa
  • Assurance d’assistance en voyage
  • les boissons et dépenses d’ordre personnel, les pourboires
  • Tous les frais non précisés.
Aoudaghost Koumbi Saleh Oualata