Circuit en 4x4, Durée 21 jours

Sur les traces des anciens caravaniers

Le chemin des Almoravides (Villes anciennes)


Ce circuit de villes anciennes vous permettra de faire un véritable voyage dans le temps et découvrirez : Aoudaghost, Koumbi Saleh, Oualata, Akreijit, Tichitt, Chinguetty, Ouadane.

 

Villes fondées aux XIe et XIIe siècles pour répondre aux besoins des caravanes transsahariennes, ces centres commerciaux et religieux sont devenus des centres de culture islamique. Ils ont remarquablement conservé le tissu urbain développé entre le XIIe et le XVIe siècle, leurs maisons à cour se rétrécissant en ruelles étroites autour d’une mosquée au minaret carré. Ils témoignent d’un mode de vie traditionnel, centré autour de la culture bédouine, des habitants du Sahara occidental.

 

 

L’itinéraire :

 

Jour, 1 Arrivée à Nouakchott

Accueil à l’aéroport, transfert à l’hôtel et nuitée.

 

Jour, 2 Nouakchott – Boutilimitte – Makta-lihjar – Sangrava

Départ vers le ville de Boutilimitte dominée par son fort, vestige de l’époque coloniale. C’est la ville de Cheikh Sidiya, fondateur de la bibliothèque, savant reconnu de Tombouctou au Mali, et de Mokthar Ould Daddah, père de l’indépendance de la Mauritanie, on traverse de grand erg du Trarza, Boutilumitte, Aleg, et son immense lac asséché, les villages de Makta-lihjar, Sangrava,

Bivouac à la belle étoile ou sous tente nomade.

 

Jour, 3 Oasis Guerou – Kiffa

Continuation par le route de l’espoir traverse des bourgs, où se sont sédentarisés les nomades, Echerame.., d ‘où l’on peut rejoindre les oasis de Douk, guerou, et a environ de 600 Km, Kiffa le chef-lieu de la région de l’assaba, d’ici, on peut se rendre sur les ruines de l’ancienne ville caravanière Aoudaghost,.

Bivouac à la belle étoile ou sous tente nomade.

 

Jour, 4 Tamchakett – Aoudaghost

Départ par la piste jusqu’à la ville de Tamchakett a été fondée en 1927 c’est la capitale de la région d’Afella… Tammishket est située à une distance de cent trente kilomètres au nord-ouest de la ville d’ Aioun el-Atrous… la capitale du Houd  Elgharbi.

Après Tamchakett, nous nous dirigeons vers la cité archéologique d’Audagost, située dans la région des “Rkiz”, à 45 km au nord-est de la ville de Tamchaket.

Des fouilles archéologiques ont permis d’identifier la ville d’Aoudaghost, car c’était un centre pour les caravanes commerciales venant du nord et se dirigeant vers le sud et celles venant de l’est ou de l’ouest. Le site archéologique remonte au VIIIe siècle, jusqu’à l’arrivée de “l’État almoravide”, qui a pris Aoudaghost comme capitale temporaire. Les fouilles ont montré le développement de l’architecture et de la vie humaine, ce qui a permis la découverte de choses très importantes dans le commerce et l’industrie de l’or.

Bivouac à la belle étoile ou sous tente nomade.

 

Jour, 5 Tamchakett – Aioun el-Atrous – Timbedgha – Koumbi Saleh

vous rejoindrez la « Route de l’Espoir » au 800 km de Nouakchott, Aioun el-Atrous est située dans une immense cuvette du hodh qu’entourent les falaises de l’assaba, du Tagant, de Tichit et de Oualata , des rochers sculptes par le vent de la falaise de l’affolé valent le détour.

Nous continuons vers Tambagh, où nous atteignons les ruines de Kombi Saleh, qui sont situées à 60 km au sud.

Il remonte au 3ème siècle lorsque les tribus païennes Mandia contrôlaient les routes commerciales des caravanes entre Kembe Salih, Audaghest et Tombouctou.

L’Islam est entré dans la ville de « Kimbi Saleh » au XIe siècle après l’arrivée des Almoravides dans la région désertique de l’Afrique de l’Ouest.

L’histoire de l’influence de la ville a commencé lorsque l’empire du Ghana en a fait sa capitale politique. La ville a connu l’apogée de sa prospérité et était vraiment une superpuissance dominante dans la région, avec une population d’environ 30 000 habitants, elle est devenue la plus grande ville du continent africain pendant plusieurs siècles.

Au XVe siècle, la ville de “Kimbi Salih” commença à perdre de son importance en raison des années successives de sécheresse et du départ des habitants de “Kimbi Salih” jusqu’à ce qu’elle devienne plus tard une ville décolorée et déserte.

“Le paléontologue français Bonnier de Maizière a mené des fouilles approfondies en 1914, suivies d’autres expéditions qui ont eu lieu en 1939 et 1950, et ces fouilles ont révélé les ruines de la ville islamique et son architecture unique.”

Bivouac avec thé à la belle étoile ou sous tente nomade.

 

Jours, 6 – 7 Oualata

Construite au VIIe siècle Oualata constituent une étape importante sur la route des caravanes. Sa jolie oasis abrite de friches maisons aux couleurs pastel, les portes arborent les dessins géométriques harmonieux

Oualata est classée patrimoine mondial de l’Unesco.

Logement dans une auberge.

Jours, 8 – 9 puits de Tagouraret  – Makrougat

En direction du rocher de Makhrougat nous passons par un puits de Tagouraret, Puis la route continue jusqu’à Le rocher éléphant et Makrougat incontournable beauté de la nature, perdu dans le désert, Après le puits d’Aratane, découvrez l’ensemble de rochers perçant le sable vif : Es Sba : les doigts  » pour les nomades.

Bivouac à la belle étoile ou sous tente nomade.

 

Jour, 10 Akreijit – Tichitt

Ensuite les deux villes historiques le village d’Agrigit est l’un des sites préhistoriques les plus importants et les plus célèbres.Ce village de pierres sèches est situé à environ 35 km à l’est de Tishit qui est aussi appelé “site de Monod”.

Puis la ville historique de Tichitt, la ville qui a conservé son architecture pendant neuf siècles, et qui tient toujours debout malgré l’antiquité, nous visitons ses différents quartiers dont l’un est de pierres vertes, sa mosquée, le musée et la bibliothèque

Bivouac à la belle étoile ou sous tente nomade.

 

Jour, 11 Puits de Zig – Lekcheb

Ensuite la piste devient de plus en plus sablonneuse, marquant ainsi la fin du plateau du Tagant. Le petit massif de Zig offre un paysage superbe : un amas de dunes surplombant un ensemble montagneux borné à l’horizon par de grandes dunes.

L’arrêt au puits de Zig, Vous franchirez une porte naturelle entre deux hauts rochers.

Bivouac à la belle étoile ou sous tente nomade.

 

Jour, 12 Lekcheb – Tidjikja

Vous traverserez des campements basés autour d’un puits, des pistes caillouteuses avant d’atteindre Lekcheb : un paysage constitué d’énormes blocs de rochers fantasmagoriques entre lesquels le sable s’est déposé en formant de petites vallées, nous continuons avec le même plateau jusqu’à Tidjikja la capitale du Tagant, vous visiterez son marché, ses anciennes maisons,

Logement dans une auberge.

 

Jour, 13 Tidijikja – Oasis Rachid

Nous continuons vers le grande oasis de Rachide, lorsque nous atteignons le l’oued Rachid, la ville moderne de Rashid apparaît sur le côté gauche de la vallée il se mêle à de gros rochers, et en face d’eux se trouvent les ruines de l’ancienne ville de l’autre côté de la vallée, fondée au début du XIIIe siècle, et formait un point de contrôle sur le chemin des caravanes venant d’Adrar.

Bivouac à la belle étoile ou sous tente nomade.

 

Jour, 14 : Oasis Rachid – El-Aien Savra

Au lever du soleil, quittons Rachid, vers le village de El-Aien Savra avec ces maisons en pierres sèches.

Bivouac à la belle étoile ou sous tente nomade

 

Jour, 15 Chinguetty

Nous rentrons à Chinguetti, la 7e ville sainte de l’Islam, datant du XI ème siècle, avec ses maisons en pierres sèches et sa célèbre mosquée déclarée patrimoine de l’humanité par l’UNESCO. Nous visitons la ville ancienne, le musée et la bibliothèque

Logement dans une auberge.

 

Jour, 16 Oudane – Guelb er Richat

Nous rentrons à Ouadane, nous Continuons vers Guelb er Richat, un ancien cratère de volcan, nous visitons le musée qui illustre le passé hautement glorieux de ce pays.

Logement dans une auberge.

 

Jour, 17 ville d’Atar, Oasis d’Azougui – Terjit  – la passe de Tifoujar,

Nous nous dirigeons ensuite vers Atar, l’actuelle capitale de la région Adrar, qui accueille le marché le plus grand et le plus coloré de toute la région avec ses produits exotiques, typiques du commerce saharien, nous visitons d’abord Azougui, ancienne capitale des Almoravides qui habitèrent l’Espagne au XIe siècle, et actuel lieu de culte du fait de la présence de la tombe de l’iman ELHadrami, nous rendre à Terjit où nous attend une oasis d’eaux thermales avec de merveilleuses cuvettes ensuite la Sommet de la passe de Tifoujar, la vue est impressionnante, une entaille de 200 mètres de dénivelé se jette littéralement dans l’oued EL-Abiod au fond de la vallée. les dunes montent à l’assaut de cette passe totalement ensablée.

Bivouac à la belle étoile ou sous tente nomade.

 

Jour, 18  Amatlich, Oasis El Meddah. – Gueltas d’ Amazmaz

Départ le matin vers oasis d’El Gleïtat et d’El-Meddah, la plus grande palmeraie de Mauritanie. cordons de dunes plantés de palmiers, ici commence le long cordon de dunes de Erg Amatlich , Nous continuons ensuite vers Amazmaz où nous attend une oasis d’eaux thermales avec de merveilleux gueltas entourées de joncs, de quelques palmiers surprennent fort agréablement au milieu de ces paysages de pierre. dans lesquels nous pouvons nous baigner, et ensuite admirer des peintures rupestres, vous êtes ici dans un lieu idéal pour bivouaquer et vous balader.

Bivouac à la belle étoile ou sous tente nomade.

 

Jour, 19 la passe de Foum Tizigui – Oasis d’Azoiga

Départ tôt en direction Foum Tizigui une passe dans le cordon de dunes de l’Amatlich, célèbre étape du Paris-Dakar, ce cordon s’étend sur près de 400 km de long, nous continuons ensuite par le massif de hautes dunes de Erg Amatlich et oasis de graritte livrasse, Azoiga, vous profitez des grandes dunes d’Azweiga (Tanakhwjeritte).

Bivouac à la belle étoile ou sous tente nomade.

 

Jour, 20 Akjoujt.- Nouakchott-

Départ pour Akjoujt la ville des minerais de cuivre et continuation Jusqu’ à Nouakchott.

 

Jour 21 Nouakchott

Visitons port des pêcheurs, le musée et le marché

Dîner en ville et transfert à l’aéroport.

 

•       Le prix comprend :

– Accueil & transfert à l’aéroport

– Logement

– Pension complète

– Matériel de camping (Tente nomade.)

– Transport en Véhicules 4×4

– Carburants du 4×4

– accompagnateur

– Cuisinier

– les entrées aux sites et musées et bibliothèques

 

•       Non Compris dans le prix :

– Vole et frais

– les frais de Visa

– Assurance d’assistance en voyage

– les boissons et dépenses d’ordre personnel, les pourboires

– Tous les frais non précisés

 
Informations Générales

pour demander de renseignements, les réservations et les prix : Contactez-nous

info@amatlichtours.mr

© 2000–2021 AMATLICH TOURS ,Tous droits réservés.