Vos premiers mots en Hassaniya

 

Dialecte arabe parlé en Mauritanie

Le hassaniyya (ou selon les transcriptions, hasanya, hassaniya, hassâniyya, hassānīya, etc.), également appelé hassani, arabe mauritanien ou maure, ou localement klâm hassân « parler des Banu Hassan », klâm el-bidhân « parler des Blancs », est un dialecte arabe parlé en Mauritanie, au Sahara Occidental, dans le sud du Maroc

* Salutations, politesse

Salam Aleïkum : que la paix soit sur toi (salutation classique)
Aleïkum Salam : et sur toi (réponse)
Yak la bas ? Yak el kheir ? : rien de mal ? tout va bien ?
Ila el kheir, maashallah : que du bien grâce à Dieu (réponse)

 » Assalamou Aleïkoum  » :  » bonjour « ,  » que la paix sur vous. »
Répondre  » Aleïkoum we Selâm  » :  » Qu’il soit sur vous aussi. »
 » Iyyâk mâ yewja chi  » : « Est-ce que vous vous portez bien ? « 
Répondre  » Mâ yewjani chi, Al Hamdou billahi  » :  » Je me porte bien, louage à Allah !  »

ana esmi mohammed : je m’appelle Mohammed
wunta?: et toi (m)?
marhaba : bienvenue, voire  » content de te voir « 
tfaddal : je t’en prie
shukrân : merci

Eheh : oui
Ebdei : non
Zeïna : c’est joli, c’est bon
Sgoukran : merci
Bash ? : combien ça coûte ?
Men aynta ? : où ça ?
M’borou : pain
A ttay : t hé mauritanien
El ma’ : eau
Méharé : voyage à dos de chameau
Adrar : tout simplement « montagne » en berbère
Aftût ou aftout : vaste dépression entre des dunes
Aïn : puit
Dâr : maison, campement

* Explications

Les salutations en hassaniya commencent toujours par es salâm `aleikum, formule d’arabe classique dit par l’arrivant, ou celui qui entre, qui passe. Elles continuent par une série de questions mutuelles sur l’état la santé. 

Elles se terminent par une action de grâce à Dieu. 

Elles sont presque toujours suivies d’une question sur les dernières nouvelles.

 On se quitte en se confiant mutuellement à Dieu. 

Les formules de salutation sont très nombreuses, et beaucoup sont tirées de l’Arabe classique, d’où leur prononciation parfois particulière.

Les formules de salutations sont très nombreuses : certaines sont plus en usage dans telle ou telle région.

Seuls les vieux et les gens de la badiya prolongent les salutations d’une façon qui nous semble démesurée ; les jeunes ont tendance à les racourcir de plus en plus. (2 à 4 réponses).

Ces salutaions sont rituelles, elles ne renseignent jamais sur la réalité de la situation ; quelqu’un de malade répondra ainsi la bâs el hamdulillah.

En entrant quelque part, au lieu de crier  » holà il ya quelqu’un ?  » on dit es salâm `aleikum, très fort, quitte à le répéter.

La multiplicité des formules de contact permet d’expliquer l’usage de la répétition du  » ça va  » français, vraiment très sec en comparaison.

* L’article

L’article en Hassaniya comme en Arabe est  » al « ou  » el « . 

Il se prononce différemment suivant la lettre par laquelle commence le mot. 

Lorsque cette lettre met en action la langue, le l de l’article ne se prononce pas, et la première letrre du mot est redoublée. 

Avec les autres lettres de l’alphabet, l’article de prononce tantôt en el, tantôt en le, ou même parfois simplement l.

Les lettres de la premère catégorie sont : t, th, j, d,dh, r, z, s, sh, ç, d, t, dh, l, n.

Ces lettres sont appelées  » solaires « , parceque le mot arabe  » soleil  » schems, commence par l’une d’elles.

Les autres sont appelées lunaires (lune : qamarel + râjel mtîn > er râjel mtîn l’homme est fort lemra daîfala femme est faible er rajjêl kèdhdhâbînles hommes sont menteurs
(n.b : ces phrases ne sont que des exemples, à ne pas prendre au sens littéral… !)

Pour faciliter la prononciation l’article aura souvent tendance à subir un déplacement de voyelles, spécialement pour un article plaçé avant une consonne lunaire suivie d’une voyelle longue.


* Pronoms personnels

anâ je
enta tu (m)
enti tu (f)
huwail
hiya elle
ehna nous (m) (dans certaines régions (Sud Est : nahna)
ehnâti nous (f)
entumavous (m)
entumâtivous (f)
huma ils
humâti elles


* Pronoms affixes

L’arabe utilise très souvent des des pronoms affixés en fins de mots. Ces mots peuvent être des noms (ktâbi, mon livre), des verbes (a` tinî, donne-moi), des conjonctions (eyyâk, est-ce que tu), des prépositions (`andî, lî, chez moi, à moi = j’ai).

Exemple: ktâb = livre. ktâbî, ktâbak, ktâbik, ktâbna, ktâbkum, ktâbhum
esmî mon nom
esmak ton nom (m)
esmik ton nom (f)
esmu son nom (m)
esmha son nom (f)²
esmna notre nom
esmkum votre nom
esmhum leur nom

* Vocabulaire

zayn, f: zayna : beau, belle
fi : dans, à
yassir men : beaucoup de
mushkila : problème
shor : vers
el waqt : l’heure
el waqata : la montre
hawn : ici
b`id : loin
kbîr : grand
dâr : maison
ktâb : livre
esem : nom
umm : mère
mâhu muhim : ce n’est pas important
muhim :c’est important
kheïma : tente
jmel : chameau
nar : le feu
el ma : l’eau
ateï : thé
kas : verre
barad : théière
nana : menthe
tamar : datte
nojoum : étoile
elkamar : lune
sma : ciel
chams : soleil
mzin : nuage
shab : pluie
jebel : montagne
oued : rivière
nkhal : palmier

* Quelques adjectifs et leur forme en hassaniya

 

masculin singulier

 

féminin singulier

 

masculin pluriel

 

féminin pluriel

 

fatigué

 

fetrân

 

fetrâna

 

fetrânîn

 

fetrânât

 

assoiffé

 

`a tshân

 

`a tshâna

 

`a tshânîn

 

`atshânât

 

affamé

 

ji`ân

 

ji`âna

 

ji`ânîn

 

ji`ânât

 

content

 

far hân

 

far hâna

 

far hânîn

 

far hânât

 

occupé

 

minsh tan

 

minsha tna

 

minsha tnîn

 

minsha tnât

 

pressé

 

`ajlân

 

`ajlâna

 

`ajlânîn

 

`ajlânât

 

avoir sommeil

 

na`sân

 

na`sâna

 

na`sânîn

 

na`sanât

 

avoir froid

 

bérdân

 

bérdâna

 

bérdânîn

 

bérdanât

 

avoir chaud

 

h âmiân

 

h âmyâna

 

h âmyanîn

 

h âmyanât

 

important

 

muhim

 

muhima

 

muhimîn

 

muhimât

 

fâché

 

minfga`

 

minfag`a

 

minfag`în

 

minfag`ât

Informations Générales

 

 

pour demander de renseignements, les réservations et les prix : Contactez-nous

 

info@amatlichtours.mr

© 2000–2021 AMATLICH TOURS ,Tous droits réservés.